web analytics

Le monde du casino — Ecoles et formations pour travailler dans un casino

Si vous désirez véritablement travailler dans un casino, le mieux serait encore d’y faire une première expérience afin de voir si vous appréciez véritablement de vous trouver de l’autre côté de la barrière. Vous pouvez ainsi essayer d’obtenir un travail saisonnier dans l’établissement qui se trouve le plus près de chez vous. Les plus faciles à obtenir sont sans doute ceux de voiturier ou de barman, voire de serveur dans le restaurant s’il y en a.

Mais vous me répondrez peut-être que vous êtes venu pour les jeux et qu’il serait dommage de ne pas pouvoir vous retrouver à une table. Rassurez-vous car si c’est plus difficile, cela reste néanmoins possible. En effet, en plus des croupiers auxiliaires (présents tout au long de l’année), les établissements de jeu recrutent des saisonniers afin de renforcer les effectifs en cas de forte affluence, donc plus généralement le week-end et pendant les vacances (ce qui est parfait si vous êtes encore étudiant). Et quoi de mieux que de vous retrouver, par exemple, à une table de baccarat ?

Si vous êtes convaincu par cette première expérience vous désirerez sans doute continuer dans cette voie. Demandez vous toutefois si vous avez bien toutes les qualités requises pour exercer ce métier. Avant tout, le croupier ne doit pas laisser transparaître ses émotions, il doit savoir garder son sang-froid dans des situations parfois difficiles ou cocasses et rester courtois avec les joueurs. Parmi les nombreuses compétences qu’il réclame, je citerai, dans le désordre : le sens de l’observation, de la concentration et de l’attention, la courtoisie, de l’endurance (la fatigue est le premier des fléaux et la station debout devient vite pénible), de la minutie, de la dextérité (l’habileté manuelle y est très utile), le sens des responsabilités, le sens relationnel (l’aspect humain est très important). Enfin, mieux vaut être à l’aise avec le calcul mental

Si vous pensez que c’est le cas, sachez qu’il existe trois conditions indispensables pour devenir croupier dans un casino : vous devez être majeur, être inscrit sur les listes électorales et posséder un casier judiciaire vierge. Si aucun diplôme n’est nécessaire, il est préférable d’avoir au moins le bac : un employeur n’hésitera pas entre embaucher une personne diplômée et une personne qui ne l’est pas.

Il ne vous reste ensuite plus qu’à trouver un casino qui accepte de vous former en interne, c’est-à-dire, dans un casino, au contact des autres croupiers et en commençant par les jeux les plus rudimentaires (comme la roulette).

Mais vous pouvez également suivre une formation spécialisée. En France, deux écoles professionnelles proposent des formations pour devenir croupier. Il s’agit de la FCC Premier située à Aix-en-Provence et de la Cérus Casino Academy à Lyon. Les stagiaires sont formés pendant 2 mois (3 mois dans le cas de l’école lyonnaise) à plusieurs jeux de casino. Durant ces quelques mois d’apprentissages, on leur enseigne également le B.A.-ba du métier : les gestes, l’attitude, la posture, la façon de parler…

Si le salaire de base n’est pas très élevé (environ 1500€ par mois), les perspectives d’évolutions sont réelles : le croupier peut devenir valet de pied, chef de table, chef de partie voire même chef de salle. Le nombre de postes disponibles est certes limité mais le secteur est en constante évolution! On peut donc penser que les croupiers ont encore de beaux jours devant eux…